Nous avons profité du week end de Pâques pour faire notre première sortie de la saison avec le van et avons choisit de vadrouiller dans le nord de l’Alsace entre Graufthal et le Haut Barr.

Premier bivouac de la saison avec le van

Nous passons la soirée et la nuit dans une forêt sur les hauteurs de Graufthal. L’ambiance est magique avec un coucher de soleil flamboyant et une nuit bercée par les déplacements de divers animaux autour du van. Pour une première, nous sommes satisfaits de l’endroit déniché !

Graufthal et ses maisons troglodytiques

Le petite (tout petit) village de Grauthal est connu pour ses maisons troglodytiques et occupées jusque dans les années 30 par trois familles.

L’entrée coûte 3 euros par adulte (les enfants de moins de 12 ans ne paient pas).

Nous démarrons notre journée par ce site que nous avions visité il y a 13 ans déjà et le retrouvons tel que dans nos souvenirs : brut et authentique.

Les 3 maisons sont très bien entretenues et nous offrent un panorama de ce qu’était la vie dans ces roches : âpre et difficile, entre fraîcheur et humidité. Je dois avouer que les habitations inspirent le respect pour les personnes ayant occupé les lieux. 

La visite se boucle rapidement, nous avons passé 35 minutes à visiter les 3 maisons mais vaut le coup d’oeil.

Le petit village de Grauthal abrite aussi une superbe église avec un plafond ossature bois et un clocher en tuiles vertes très joli. 

Nous terminons notre découverte par la bibliothèque « Livres service » en face des maisons, très bien fournie et notre fils ne résiste pas à feuilleter quelques pages de livres pour enfants. 

Nota pour les randonneurs et bivouaqueurs : le site offre des toilettes gratuits et très propres, c’est appréciable quand on est en vadrouille.

Le Haut Barr

Nous poursuivons vers le Haut Barr, château en ruine situé à 20 minutes de route de Graufthal. 

L’entrée est libre et le site abrite aussi des toilettes gratuites et très propres, deuxième info pratique de la journée. 

Le château est situé sur deux énormes rochers, reliés par une passerelle qui vous donnera le vertige mais une vue à couper le souffle sur la plaine d’Alsace. 

Très bien conservé, il attire nombre de visiteurs et nous n’étions bien sûr pas seuls en ce lundi de Pâques. Mais le site est tellement étendu que ce n’est pas plus dérangeant que cela.

Un restaurant proposant des tartes flambées est localisé dans la cour du château mais il faut s’y prendre en avance pour réserver, il était complet le jour de notre visite. 

Un retour par la route des vins

Après la visite du Haut Barr, nous décidons de pousser notre route jusqu’à Scherwiller, en Alsace centrale afin de déjeuner dans le village où nous habitions il y a encore 2 ans. L’envie d’une tarte flambée de La Couronne est trop forte! Ce restaurant fait pour nous les meilleures tartes flambées d’Alsace, on vous le conseille vivement. Et si vous passez par ce restaurant, n’oubliez pas de tester les « Chiotilus », toilettes aménagés par un artiste fou qui a reproduit le Nautilus dans une cave à vin du restaurant. (http://www.couronne.com/fr.)

Nous déjeunons sur les hauteurs de Dieffenthal, dans les vignes avec une vue sur les châteaux de l’Ortenbourg et du Haut Koenisgbourg.

Everest notre berger Australien