Bangkok, 19 millions d’habitants…Il faut l’écrire pour le croire car nous avions déjà été impressionnés par New York et ses 8 millions d’habitants…Plongée dans 2 jours d’immersion dans une mégalopole…

Bangkok et ses transports…

Nous arrivons à l’aéroport après 15h de voyage et une escale en Finlande…Dès la sortie du terminal de l’aéroport, nous voilà plongé dans le bain : 34 degrés d’une chaleur étouffée par la ville…

Trouver un taxi est extrêmement facile mais tout se négocie ! Nous trouvons un chauffeur qui accepte de nous emmener au tarif standard (environ 500 bahts) et nous engageons sur les routes de la ville.

Autant se le dire tout de suite : ce que l’on a pu connaître d’embouteillages et de trafic à Paris n’est rien à côté des conditions de circulation à Bangkok. Il faut systématiquement doubler voir tripler les temps de trajet que vous indique votre GPS si vous vous déplacez en taxi. 

Dès lors, ce qui nous frappe quand on s’engage dans la ville c’est la quasi absence de grands buildings comme à NYC. Bangkok est donc une ville très étendue, on se rend vite compte du pourquoi de la saturation du trafic. Nous arrivons à l’hôtel après 1h30 et 15 petits kilomètres parcourus.

Première soirée, premières impressions…

Le quartier de Rambuttri

Après avoir pris possession de notre chambre triple, nous partons à l’assaut de la rue très animée dans laquelle se situe l’hôtel, impatients de nous plonger dans l’ambiance thaïlandaise après 20 heures de voyage! 

Ce quartier est très touristique mais nous immerge de suite dans la palpitante Bangkok : des stands de nourriture tout au long de l’avenue et des sièges de massage à foison. 

La rue principale du quartier Rambuttri

Nous savourons notre premier repas dans un restaurant devant l’hôtel et allons nous coucher fatigués du voyage.

Du classique de la cuisine thaï, on adore!

Notre sommeil ne sera pas le même qu’en France : les climatiseurs jouxtant les chambres d’hôtel fonctionnent à plein régime, bourdonnement métallique qui nous bercera durant 3 jours!

Les temples de Bangkok

Le Grand Palais

Cette première journée sera dédiée au vieux Bangkok et c’est tout naturellement que nous nous dirigeons vers le temple le plus connu de Bangkok : le Grand Palais.

Vue du Grand Palais depuis l’extérieur du temple

Warning pour ceux d’entre vous qui  iront visiter le temple : pas d’épaules nues ni de short même pour les hommes. Nous sommes piégés par ces règles et contraints d’acheter un pantalon bouffant à motif d’éléphants pour 250 bahts! Business quand tu nous tiens! 

Le temple est bondé de monde, il faut faire abstraction de tous les touristes qui comme nous, profitent de la beauté de ces lieux.

Le Bouddha d’or
Du monde mais le spectacle en vaut la peine!

Nous en prenons plein les yeux, les couleurs et les mosaïques sont magnifiques! Le point d’orgue est le bouddha d’émeraude : il est minuscule (nous nous attendions à une statue plus imposante) mais bien le centre de toutes les attentions.

Sur la route de Wat Pho…se cachent des surprises!

Nous décidons de poursuivre vers le Chao Phraya, fleuve traversant Bangkok avec pour destination le temple de Wat Pho et son bouddha couché de 40 mètres.

En chemin, nous avons la surprise de découvrir des arbres plein d’écureuils, auxquels les Thaïs laissent leurs noix de coco vides en guise de dessert. 

Il est midi et nous cherchons à manger un petit quelque chose. A 50 mètres du temple, nous tombons sur un petit marché sur pilotis et décidons d’aller apprécier la vue depuis le ponton.

Nous sommes ébahis car la vue sur le Wat Arun est magique avec le fleuve en avant plan. 

Vue sur le Wat Arun depuis la terrasse de notre restaurant

Un petit « restaurant » (ou bouis bouis local, il ne faut pas être regardant sur l’hygiène en Asie) se trouve devant le ponton et nous décidons de déjeuner au bord du fleuve avec vue sur le Wat Arun : magique! On en oublierait presque que le fleuve est sale et pollué et que tout un tas d’objets flottent à sa surface.

Un tour de pirogue sur le fleuve…

Au restaurant, nous rencontrons une dame qui propose des tours de pirogue dans le vieux Bangkok. 

Tant pis pour le programme du jour, nous nous laissons tenter. 

Nous tombons rapidement sous le charme de ce quartier, avec ses maisons sur pilotis, ses varans qui cohabitent avec l’Homme. Tout ceci est bien différent de l’agitation de la ville, un moment de calme dans cette mégalopole. Nous vous le conseillons.

Le vieux Bangkok depuis la rivière
Les varans cohabitent avec l’Homme
Le marché flottant

Aux abords du Wat Arun

La pirogue nous dépose devant le Wat Arun et nous profitons du petit marché devant le temple avant de retourner sur l’autre rive. 

Arrivée au Wat Arun depuis le bateau

Il est 16h30, nous sommes en nage et décidons de rentrer à l’hôtel pour profiter de la piscine en rooftop de notre hôtel.

Une soirée fish pédicure

Nous profitons de l’animation de notre rue pour faire une séance de fishpédicure…déconcertant, pas très agréable mais quel résultat! Nos pieds sont doux comme ceux d’un nouveau né. Nous déjeunons sur un petit stand proposant du pad thaï maison pour 50 centimes, un délice! Et nous profitons des fruits frais proposés à chaque coin de rue sur des petits stands de marchands ambulants : ananas et pastèque, délicieux en goût, bien plus que les fruits proposés en Europe. Profitez en pour faire une cure de vitamines pas cher, nous on ne s’est pas privé! 

Wat Pho, le marché aux fleurs et la Bangkok moderne!

Wat Pho

La journée de la veille ne nous ayant finalement pas permis de visiter Wat Pho tant les découvertes nous ont dévié de notre cheminement prévu, nous revenons dans le quartier pour visiter ce temple, moins connu que le grand palais.

Wat Pho

Nous sommes en effet surpris de voir le peu de touristes et pouvons enfin profiter des merveilles de l’architecture de ce lieu, tranquillement, dans le calme et le silence, c’est appréciable!

Le temple abrite également le bouddha couché de plus de 40 mètres de long, nous en prenons plein les yeux. 

Le boudhha couché

Si vous passez pas Bangkok et n’avez le temps de faire qu’un temple, Wa Pho est une superbe alternative tant sa beauté est inconnue du grand public.

Le marché aux fleurs

Nous avons été extrêmement déçus du marché aux fleurs, nous nous attendions à beaucoup plus de couleurs et de sortes de fleurs…Finalement, c’est un marché classique et banal. Nous ne nous sommes pas attardés.

La Bangkok moderne

Nous avons continué notre chemin en tuk tuk vers le mall MBK, le plus grand mall d’Asie afin de faire un peu de shopping. La structure est impressionnante mais nous surprend car elle est une succession de petits stands similaires à un marché. Pas de grandes boutiques, pas de grands noms internationaux…J’avoue que nous restons sur notre faim.

Le mall MBK

Nous rentrons à l’hôtel pour nous reposer car le lendemain, départ à 5h30 pour Koh Samui. Pour découvrir nos aventures sur l’île, rendez vous sur l’article consacré à notre semaine dans ce petit coin de paradis!

Partage :