Nous avons découvert ce village, capitale mondiale des coucous et hôte de la plus grande cascade d’Allemagne, au travers de blogs et avons tout de suite été curieux d’en savoir plus sur ce coin aux airs charmants… Nous n’avons pas été déçu!

Un village charmant et bien pensé

Nous arrivons à Triberg vers midi après 1h30 de route et sommes tout de suite charmés par ce village et ses maisons traditionnels de la forêt noire…

Tout est bien pensé pour les touristes : 3 petits parkings sont accessibles en plein centre, payants bien sûr ainsi que des toilettes publiques gratuits eux et très propres à côté. On apprécie le service!

La plus grande cascade d’Allemagne

Nous décidons de déjeuner sur le parvis de la cascade, sur lequel il est possible de pique niquer ou de profiter du Biergarten…

Nous démarrons la visite de la cascade (l’entrée est payante : 5 euros par adulte) qui est la plus haute d’Allemagne. L’endroit est très accessible et bien aménagé pour les familles. Nous apprécions les différents points de vue prévus pour découvrir la cascade sous toutes ses coutures.

Après 1h de visite, nous partons à la découverte du village en lui même.

40 secondes de vue aérienne des cascades de Triberg

La boutique des 1000 coucous et les Tribär

Triberg est également la capitale mondiale des coucous d’horlogerie.

La plus grande boutique du village possède une façade extraordinaire avec des ours qui sonnent tous les quarts d’heure de façon mélodieuses. Prenez le temps d’attendre, cela vaut le coup d’oeil.

Les Tribär

Prenez également le temps de flâner dans la boutique, elle vaut vraiment le détour! Nous étions comme des enfants face à ces milliers de coucous dont aucun n’est identique. 

Des coucous par milliers!

Nous avons également découvert le coucou le plus cher du monde : 23 000 euros…on repassera!

Le coucou le plus cher du monde…

Le plus grand coucou du monde

Décidément, cette journée est placée sous le signe des records : nous continuons notre périple par la découverte du plus grand coucou du monde (certifié au guiness book).

Nous avons eu la chance de le voir sonner car nous sommes arrivés quelques minutes avant 15h. Si vous passez dans le coin, faites une étape, c’est sympa et ça vaut le coup d’oeil.

Le plus grand coucou du monde

Un final enneigé

Nous terminons la journée par une montée à la tour Stöcklewald. C’est une balade de 30 minutes aller-retour et que nous avons eu la chance de faire avec quelques centimètres de neige encore. 

Le soleil est rasant sur la forêt, on se croirait dans une forêt enchantée irlandaise avec cette luminosité.

Nous arrivons à la tour et découvrons qu’elle abrite un Biergarten bien sympathique avec un terrain de jeu pour les enfants.

Dommage, nous n’en profiterons pas car notre portefeuille est resté dans le van…Un peu frustré par ce raté, nous retournons sur nos pas et après quelques dernières glissades dans la neige, reprenons la route vers Mulhouse!

Everest, notre berger australien, s’éclate dans la neige!

Votre route vers Triberg…